Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Archipel. Découverte du Cuarteto Casals, venu du Sud, admirateur de Pau Casals et de Beethoven.

 

Basé à Barcelone, le Cuarteto Casals est un quatuor à cordes épatant, qui fait une carrière internationale, pourtant beaucoup de mélomanes d’ici ne le connaissaient pas ! Lacune heureusement comblée par l’Archipel qui les programmait la semaine passée. Dans le cadre intimiste du Carré de l’Archipel, ils ont fait merveille.

Leur nom est un hommage au grand Pau qu’ils admirent, et, au vu de leur programme, on peut déduire qu’ils ont aussi une prédilection pour Beethoven dont ils interprétaient trois quatuors.

Une femme et trois hommes, tous virtuoses, Vera Martinez Mehner et Abel Tomàs aux violons, Jonathan Brown à l’alto et Arnau Tomàs au violoncelle. Ils fêtent les vingt ans de leur ensemble, c’est dire la complicité et l’harmonie qu’ils ont su construire. Aussi leur concert était-il un moment rare, une conversation à quatre, pimentée de mimiques, d’échanges de regards, de notes d’humour. Un moment de complicité partagée avec un public sous le charme de pièces pas les plus connues de Beethoven. De celui-ci on connaît mieux les symphonies ou les sonates pour piano dont certaines sont des tubes, mais ces quatuors...Une musique subtile et raffinée, riche de diversité et de rebondissements, alternant accès de fièvre, épisodes d’intense sérénité ou la vivacité des pizzicati.

Toujours pour la découverte, entre deux Beethoven, les Casals avaient inséré, en première française, une pièce de Giovanni Sollima, compositeur sicilien contemporain. Un très agréable String Quartet B 267 aux couleurs méditerranéennes et jazzy.

 

NG

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :